LES CR DE LA RAFRSR


retour au sommaire des cr [RAFRSR] / [RandonanA] PART I (Sophie) [RAFRSR] / [RandonanA] PART II (CivI)

CR de la RAFRSR et de la RandonanA du jeudi 25 novembre 1999
la version de Sophie


Sujet: [RAFRSR] [RandonanA]
tentative de CR
Date: 11/26/1999
Author: Official Story Teller
official.story.teller@GCFT.world

































haut de la page

[Avertissement préalable: pour ceux qui voient des contrepèteries, des jeux de mots douteux et du énième degré partout, c'est votre point de vue... Et peut-être le mien...]

Je n'ai pas de statistiques fiables (on ne rit pas de ma terminologie) pour cette rando conjointe RandonanA / RAFRSR requalifiée en RandotéléphonE (on s'entraîne fort pour le rallye de Mobile en Ville du 4 décembre).

Toutefois, je vous communique quand même quelques chiffres:

*RandonanA: 27% de femmes et 9% de surs à cornettes (ça c'est une stat que BR ne pourra pas avoir!)
*RAFRSR: 33% de femmes
*RandotéléphonE: 31% de femmes, 9% de mini-jupes, 6% de surs à cornettes, 31% de quouades, 32% d'insupportables, 46% de rafrsreux et 69% de randonaneux (hé oui, c'est comme dans les résultats des questionnaires, y'en a qui rentrent dans les deux catégories...)

Après bien des doutes et des inquiétudes, les rafrsrseux qui devaient s'entraîner au PR l'ont fait sous la houlette de notre avisé GCFT, petit maître de nos rollos, et ceux qui devaient faire le départ de la RandonanA se sont retrouvés, comme convenu, devant chez Ilios. Certain(e)s cherchent peut-être encore ce point de départ-ci, mais on ne le saura jamais. [Carole? Où es-tu?]

Xavier, pour faire honneur à la RandonanA avait mis un fort joli ensemble fleuri avec une grande jupe à larges ramages et s'était coiffé d'un élégant chapeau. La RandonanA fut littéralement prise d'assaut par les mecs, et comme nous étions fort peu nombreuses (à peine plus que les doigts d'une main), malgré la tentative de notre Xavier pour conserver à cette rando une apparence féminine, les statistiques de RandonanA sont infectes! La moitié des femmes avait fait l'effort de se vêtir comme des... filles, c'est à dire en mini-jupes moulantes. L'autre moitié portait la tenue décriée par certains sur ce forum, suivez mon regard.

Ben, vazi faire un slide avec une ch'tite jupe de rien du tout, t'es obligée de te la remonter quasiment sur les hanches et ça fait trembler les piétons mâles qui attendent bien sagement, sans penser à grand chose, que le bonhomme passe au vert. T'as intérêt à filer rapidos et à ne pas tomber sur un sprinteur sous Viagra, sinon, c'est l'obligation du coup de truck dans les rou... euh enfin, bon, vous savez de quoi je veux parler. Et en plus, si par malchance les forces de l'ordre nous arrêtaient, elles nous diraient un truc du genre "vous l'avez bien cherché ma p'tite dame! Alors, ça nous fera une amende de FRF 75,00 pour avoir roulé sur la chaussée avec des patins à roulettes et une de FRF 4.500,00 pour attentat à la pudeur, assortie d'une peine de trois jours de TIG". Bingo. Allez, je range ma ch'tite jupe verte et je remets mon jean. Revenons à nos randos.

RandonanA n'aurait pas été exceptionnelle sans la présence attendue et crainte de Philippe et Pierre. A la dernière RandonanA exceptionnelle, ils nous avaient fait le coup des Vamps, avec caddie et tout et tout. Cette fois, nous pensions qu'ils ne pourraient pas faire pire, ou mieux, tout dépend du point de vue. Eh bien si. Ils l'ont fait. Après avoir sauvagement dépouillé deux innocentes victimes de leurs effets personnels, nos deux dangereux amis se sont vêtus du costume religieux de deux innocentes surs à cornettes... Pour la Sainte Catherine, ils ne pouvaient guère trouver plus symbolique! Et c'est d'un pratique ce vêtement! Bien plus efficace que la mini-jupe collante! Un plaisir de traverser un des carrefours les plus difficiles de la place de la Bastille avec Sur Pierrette et Soeur Philippa. L'apparition de deux nonnes à roulettes toutes voiles dehors, traversant avec majesté et grâce le carrefour quand le bonhomme est ROUGE, stoppe net tout véhicule! Effet radical! MIRACLE! Nous en sommes encore tout surpris. Allez, je troque le jean contre la robe noire et la cornette. Ce fut si efficace cette ouverture dans le flot des voitures, que nous arrivâmes au PR à 21:00, comme prévu. La RAFRSR en est restée sur les fesses de cette précision d'horloge.

Au PR, les choses ont commencé à se corser. Il a tout d'abord fallu assister aux démonstrations enthousiastes des rafrsreux qui s'étaient entraînés pendant une heure sous la direction de Civ1. Je leur tire mon chapeau. Ils sont prêts pour les X-Games et Sydney. Plus d'excuses maintenant quand il s'agira de descendre dans un parking et/ou franchir les obstacles jugés jusqu'à présent délicats. Ensuite, il a fallu faire des bisous à tout le monde. Je vais me remettre à serrer les pinces, ça va quand même plus vite. Ensuite, on a taillé une bavette avec Régis de Mobile en Ville et ses femmes, mais ils n'ont pas rejoint notre rando, la peur des nonnes peut-être. Pourtant, elles étaient bien accortes ces petites soeurs à cornettes. Ensuite, il a fallu dire et redire "on y va, 'fait pas chaud". Bon finalement, on est reparti en ordre très dispersé, et Marc a choisi ce moment précis pour aller s'acheter un sandouitche.

Alors, là, a démarré le radioguidage infernal de la RandotéléphonE. Et oui! Nous pensions que la RAFRSR était un b*** inouï, eh bien, la RandonanA exceptionnelle, c'est pire encore! Impossible? Si, si, je vous l'assure, c'est possible! Notre Claire nationale est merveilleuse dans ce domaine. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous l'aimons tous. Sa candeur légendaire peut nous mener au bout du monde... Et ça marche, rolle je veux dire. Pour le démontrer, un petit tour sur http://www.planetroller.fr.st/. Enfin, hier soir, on s'est contenté d'un tour décousu dans Paris.

Je vous passerai les péripéties de l'oublieux d'un sac rouge contenant *sa* paire de chaussures au PR, avec radioguidage retour grâce à un insupportable obligeamment prêté, des tourneux à gauche quand tout le monde allait à droite, avec radioguidage pour retrouver le gros de la troupe, de l'acheteux d'un appareil photo jetable SANS flash, avec radioguidage pour le retrouver, etc. Ce fut sans fin. La rafrsr a nettement montré son esprit de cohésion car les départs de ses participants ont tous été salués et officialisés, en revanche, certains participants de la RandonanA exceptionnelle ont disparu sans faire signe au groupe. Faut-il déposer un avis de recherche au commissariat du XIème?

Finalement, notre petite balade fut amusante bien que courte et entrecoupée d'achats de crêpes, gaufres et autres grasseries transgéniques. En tout cas, ça a permis à ceux qui ne se connaissaient pas de faire connaissance et plus si affinité...

Sur la fin, mais pas trop tard, une partie de la RandotéléphonE est allée chauffer les tables et les chaises du Scarbo pendant que quelques uns sprintaient gentiment sur le repaire à gâteaux. Après la razzia, retour au Scarbo où les alcooliques avaient déjà le nez dans les verres... Pas de chance, Surs Pierrette et Philippa sont parties rapidement, chassées par la pollution atmosphérique du Scarbo, la fumée de cigarette étant un peu dense hier soir il est vrai.

L'aventure conjointe s'est terminée dans le bruit des verres choqués et des plaisanteries grivoises puis nous nous sommes tous séparés en nous promettant de nous retrouver lors d'une prochaine rafrsr.

Official Story Teller
qui a bien du mal à aligner ses mots aujourd'hui et qui quémande l'indulgence des lecteurs

PS: j'informe les uns et les autres que Christophe-Dieu-du-Quouade se produira, avec son groupe, sur la scène du Gibus à Paris le vendredi 14 janvier 2000. Non, PA, il ne s'agit pas d'un spectacle des Chippendales, bien que Christophe n'ait rien à leur envier, mais d'un concert.

tick appropriate box to retrieve:
[] next 150 official.* nicknames
[] next 300 official.* nicknames
(before ticking, repeat 666 times "so help me GCFT"
and transfer all data processing to Deep Blue)
[] ALL official.* nicknames


haut de la page

* * * * * * * *

haut de la page
retour au sommaire des cr