LES CR DE LA RAFRSR


retour au sommaire des cr

CR de la RAFRSR du 27 janvier 2000


Subject: [RAFRSR] [Quads] [Inline]
[Cuisine] [Philo.] [CR]
From: "Erlk" <wwvww@free.fr>
Date: Fri, 28 Jan 2000 15:50






















haut de la page

Puisqu'Official Story Teller a une fois de plus manqué à l'appel, il faut bien que quelqu'un fasse éclater la vérité sur cette sortie du 27 courant.

Arrivés vers 20h30 au PR avec Christelle et un gâteau au chocolat, en dehors d'un fada qui slalomait sur une roue avec des quads en marche arrière, l'endroit semblait calme et désert.

En attendant la horde sauvage, histoire de ne pas attraper froid, nous avons commencé à faire le tour de la place. Là, au bout du 31ème tour, l'il parisien averti de Christelle est attiré par un des réverbères dont le pied présente une forme étrange... plus évasé que la normale, pas vraiment symétrique et qui émet par intermittence un bruit sourd et profond "Rrrrrrrr... Pfffffffffff....". En regardant du plus près, première surprise: la mairie de Paris a en fait caché quelque chose au pied de ce réverbère sous une bâche de la même couleur que la peinture utilisée pour la hampe... Deuxième surprise, des rollers 'coques' dépassent de sous la bâche!

CivI, camouflé sous son légendaire manteau (et dans un profond sommeil), 'attendait' ses victimes... Christelle, ignorante des dangers qu'elle encoure, s'approche... la bête ouvre un il... et attaque sans semonce : "Dis moi Christelle, tu freines comment? Non, passke..." / Jetons un voile pudique sur la suite de cette scène d'une rare violence.

Pendant ce temps, est arrivée une petite dizaine de personnes dont (dans le désordre et en en oubliant sûrement) Sylvain (que je remercie pour avoir essayer de convaincre CivI qu'il est moins évident de slider par temps sec), Sophie (quads forever) [note: Skaf], la famille Gamellido (dont seul "poussin" nous est restée), Loïc, Michel (en 5 roues, venu avec des cakes délicieux), Philippe (en 5 roues également, que nous aimons tous malgré la musique qu'il écoute), et deux autres dont les prénoms (excusez moi) me sont sortis de l'esprit.

Le groupe s'est ébranlé vers 21h15 pour un petit tour qui est grosso-modo passé par la tour Eiffel, Montparnasse et St Michel avant d'aller s'échouer dans son lieu de débauche habituel.

- 3 ou 4 parkings dont un à ne pas refaire (lequel déjà?)
- 1 kébab - 0 Mc Do. - 0 sushi - 2 tac-tac avant sur une volée d'une 10aine de marches
- 3 ratatas officiels:
      * 1 assez gracieux de Miss Limido (qui s'est courageusement élancée sur une plaque de verglas pour l'honneur de la famille).
      * 1 assez désordonné de Sylvain qui, se prenant un cours instant pur un sumotori, s'est fait mettre à terre par l'imposant CivI.
      * et 1 fort majestueux de votre serviteur (lâchement trahi par sa trajectoire hésitante au fond d'un parking peinturluré et sablé).

Soit environ:
- 10% de bouffe pendant le trajet
- 33% de rollerettes
- 66% du temps à papoter (sur l'itinéraire, la qualité des parkings...)
-100% de gâteaux appréciés et de verres laissés vides

Sans oublier les grand sujets philosophiques habituels qui font que, dans l'ensemble, Miss Gamellido nous trouve "cons, mais sympas...". (Claire, qui n'a visiblement encore rien saisi de l'influence de la psychologie du brin d'herbe sur le rollerus simplex).

Pour terminer, une post-RAFRSR dont je n'ai pas encore eu d'écho, mais qui s'est soldée (en ce qui nous concerne) par une arrivée en trombe à 0h50 sur un quai de métro vide (où l'on annonçait tout juste la fin du service), par une descente (très agréable) jusqu'à la porte d'Orléans en rollos et par 50F de taxi pour arriver jusqu'au clapier.

La prochaine fois, on picolera (peut-être) (un peu) moins longtemps. Enfin... on peut toujours rêver!

Oh! J'oubliais... une info d'importance: suite à notre manifestation de la semaine dernière, les Scarbotiers ont réapprovisionnés le stock de poire... et vu les larges sourires béats et détendus qui se sont affichés sur un certain nombre de visages dont nous tairons (par discrétion) les identités, il semblerait que la poire nouvelle soit de qualité.

---
Erlk


haut de la page

* * * * * * * *

haut de la page
retour au sommaire des cr