LES CR DE LA RAFRSR


retour au sommaire des cr

CR de la RAFRSR du 6 janvier 2000 - Part I


Sujet: 1ère RAFRSR de l'année
Date: 01/07/2000
Author: Philippe





















haut de la page

Salut à tous les p'tits loups...
et à toutes les p'tites loutes.

- No de série des RAFRSR dans l'année = 1 ( un )
- Lieu départ = PR
- Conditions atchoumsphériques, excellentes !!!!
- Taux d'humidité résiduelle au sol = 300%
- Heure d'arrivée de la première vague, 21h00 (les femmes)
- Heure d'arrivée de la deuxième vague, 21h15 (les hommes)
- Départ de la marée humaine, 21h30,
- Pourcentage de Quads = 50%
- Pourcentage d'Inlines = 50%
- Pourcentage de Filles = 50%
- Pourcentage de Garçons = 50 %
- Nbre de Ratatas = heu, c'est quoi un ratataxù^$fd$zed ?
- Nbre de Scarbo = 0 (hélas)
- Nbre de McDonalds = 0 (une faute)
- Nbre de Quicks = 0 (un déchirement)
- Nbre de kebabs = 0 (un soulagement)
- Nbre de Pizzas = 0 (un oubli regrettable)
- Nbre d'incertitudes sur la route à suivre = heu,... c'est où la route ? - Lieu arrivée = St.Paul/Bastille

Sinon, en clair.

Parti pour lire, lâchement et bien au chaud, le 32ème Episode de la Guerre des Etoiles : "La Planète Du Crépuscule" par Barbara Hambly. La Princesse Leia vient de se faire enlever, des vaisseaux viennent de plonger à tout jamais dans l'hyperspace, Luc Skywalker c'est planté sur une planète miteuse (ou est d'ailleurs retenue sa sur, mais il ne le sait pas encore). Bref, à la page 128 tout va mal et il en reste 190 à lire, autant dire que le suspens est total, gargllllll.

Donc, disais-je, parti pour lire, lâchement et bien au chaud, le 32ème Episode de la Guerre des Etoiles, et, sur le coup des 20h50, constatant que la pluie se faisait moins présente, je fis une incursion Internétique sur différents indicateurs de météo, et, au détour d'une animation satellite convaincante, bourrelé de remords, rongé par l'angoisse existentielle du "et s'ils partaient sans moi". Je décidai de voler (lourdement) vers le PR, quelques gouttes de pluie éparses s'écrasaient encore sur le bitume. Et, là, au PR, miracle... personne... non... si !!!!!!!! Gloria ad majorem et toutes ces sortes de choses, une petite nouvelle, juchée sur des quads, venue tenter sa chance ce soir-là.

Sophie [note: Skaf], car c'est le nom de cette déesse elfique, est une patineuse émérite, une vraie de chez vrais (elle a des roues de skate montées sur ses quouades). Stupéfaits par le nombre de patineurs exaltés venus en masse se presser au PR, et Sophie [note: Skaf] et moi-même, décidâmes, de quitter discrètement les lieux, sans se faire remarquer. Nous fumes brillants, personne ne nous a vus... incroyââââble... NOOOON... !!!!

Et nous partîmes faire un périple de 2 heures de glisse sur un bitume humide et froid, brrrrrr aglagla !!!!! Et la Sophie [note: Skaf], elle assure sur ses trucks Z'à roulettes, et même qu'en plus, elle a dit qu'elle reviendrait la semaine prochaine si 'y pleut pas, c'est vrai qu'aujourd'hui il n'avait pas plu, enfin pas trop :-) et c'est pour cela que la foule compacte et vociférante habituelle se pressait au PR, et nous ne dûmes notre salut, qu'en fuyant éperdument dans les rues de Paris.

Wooaalaa, un peu sommaire mais n'est pas Official Story Teller qui veut.

ASAP
Philippe

PS: Alors les RALIERs..... 50 % partout, ça vous la coince, n'est-ce pas !!!!


haut de la page

* * * * * * * *

haut de la page
retour au sommaire des cr