LE FEUILLETON DE CASSE-ROLL.NET / RAFRSR


retour au sommaire des dits

A la recherche du Zabec 1000
- XSFred -
Episode 2
Scène 7

Extérieur nuit. Les deux rolleurs de la première scène.

- Dis donc, faut que tu fasses un truc pour la Vachou, là : elle a les roulements de la teutê complètement grippés, elle se jette sur tous les mecs qu'elle croise.

- Et alors ?

- Ben ça a pas plu à la Sophie qu'est jalouse comme une chatte qu'a perdu son matos.

- Son matou, tu veux dire ? Je ne vois toujours pas le problème.

- Elles se sont peucré l'chignon, t'aurais vu ça ! La Sophie elle a dû faire du karaté c'est pas possib', elle lui a fait un Mitsubishi à la teutê d'un coup de quouade, l'autre elle s'est vautrée comme un Dédélulu à la FNF, et là, la Sophie en a profité pour l'interroger, et qu'est-ce qu'elle foutait là, et comment elle avait connu la Raffeur, et qu'est-ce qu'elle était venue chercher, t'imagines !

- Enfer ! Mon plan est dévoilé !
- Mais nan, t'inquiète, j'me suis interposé juste à temps. Le problème, c'est que maintenant la Vachou elle me r'garde avec des yeux éplorés et je peux plus m'en débarrasser. Et en plus elle... Enfin, bon, c'est perso ça.

- Je m'en occupe. D'ailleurs j'ai un autre plan pour toi.

- Ah ouais ? Eh ben moi je commence à en avoir marre de tes plans foireux. Fais-moi écouter ton Zabec 1000 ou j'arrête !

- Comme tu voudras - mais je te l'ai déjà dit : plus tu l'écoutes, plus tu deviens accro.

- M'en fous ! J'le veux j'te dis !

Le quouadeur lève un pied, et fait tourner une de ses roues à toute vitesse. Il s'élève alors une musique incroyable, un mélange de toutes les musiques du monde, mêlant les accents du blues au violons symphoniques, le rythme techno au souffle du Kecak Balinais, les tambours ancestraux et les stridulations de la guitare de Jimi Hendrix.

- Oh c'est beau ! Comme c'est beau ! J'entends Dalida ! Et Verchuren ! Ouh qu'est-ce que c'est bon ! Ah le roller c'est vraiment un zouli monde plein de fleurs !

Le quouadeur repose son pied brutalement.

- Salaud ! Pourquoi t'as arrêté ?

- Parce que t'allais péter un joint de truck, tu devrais me remercier. Maintenant écoute-moi bien. Tu vas aller à la rando du dimanche. Tu vas aller voir un staffeur ; il est apprenti tortue, il s'appelle Pas Mal Rassis. Propose-lui d'aller à la Raffeur pour améliorer son slide. Il en a sacrément besoin, même RSI ne veut plus de lui. Ensuite je te donnerai d'autres instructions.

- Pourquoi ça te fait rien à toi la musique des sphères du Zabec 1000 ?

- Parce que ça fait trop longtemps que j'écoute le même. C'est pour ça qu'il m'en faut un autre.

- Si t'es si malin, pour quoi tu vas pas le voler directement à V-l1 ?

- Parce que je viens de découvrir qu'il est protégé par Robert.

- Ha ! T'es nul, il existe pas Robert, c'est une légende !

- Si, il existe, et crois-moi, il vaut mieux pas que tu le croises. Et maintenant au boulot.


haut de page

précédent

suite





A la recherche du Zabec 1000
- XSFred -
Episode 2
Scène 8

Extérieur jour, rando du dimanche, foule.

- On descend des trottoir, les branleurs ! Euh, les rollers !

Un rolleur équipé de Rollerblettes s'arrête près d'un staffeur.

- Salut, c'est toi Pas Mal Rassis ?

- Ouais, comment tu sais ?

- J't'ai reconnu à ton slide. Justement, tu voudrais pas l'améliorer ?

- J't'en parle pas, j'ai une semaine pour y arriver, autrement j'me fais virer. Tu connais quelqu'un qui donne des cours ? Des bons cours ? Chuis prêt à payer tu sais.

- Pas besoin, je connais une bande, y sont super doués, et sympa, si t'aimes le genre baba cool pisse and laugh. Y donnent des conseils le jeudi, tu veux venir ?

- Tu m'étonnes ! Bon, faut que j'y aille là, autrement je vais me faire distancer. On se retrouve à la fin de la rando ?

- Cool ça roule ! Au fait on m'appelle VF.

- A plus Véhèffe ! Euh, je viendrai avec ma psy, en ce moment j'ai besoin de support tu sais.

- No probl ! Et fais gaffe, tu marches sur ton ticheurte.

- Ben ouais, y zavaient pas ma taille.


haut de page

précédent

suite





A la recherche du Zabec 1000
- XSFred -
Episode 2
Scène 9

Extérieur jour, Bastille terrasse de café, VF est avachi devant un lait-coca. Pas Mal Rassis le rejoint, exténué et dégoulinant.

- Rebonjour VF, je te présente ma psy.

S'avance alors une superbe créature, grande, blonde, montée sur roulements des pieds aux hanches. Sa voix est un pot de miel à la vanille :

- Bonjour, je m'appelle Pauline...

- Gargl, humph, euh, moi c'est VF.

- ... mais sur le web, mon pseudo est Fess.

- Urg, blourb, euh, ben j'me doute, enfin j'veux dire, bienvenue et tout ça, euh...

- Faites attention, je crois que vous bavez.

- Moi ? Nan, ça doit être la transpiration. Mais tu sais, on peut se tutoyer entre rollers.

- Je ne tutoie que mes patients, pour maximiser le rapport.

- Ah ? Ben moi aussi j'aurais bien besoin de m'axer sur le rapport, euh...

Pas Mal Rassis intervient :

- Bon VF, on commande ? J'ai plus soif qu'un haddock fumé. Au fait, ça veut dire quoi VF ?

- Ben... En fait au départ j'étais parti pour faire une grande carrière à Hollywood, tu vois, mais là-bas y sont cons en fait et y m'ont torpillé parce que j'étais trop doué, y zont prétendu que je pouvais pas jouer simplement parce que je parlais pas anglais, les salauds, c'est là qu'y m'ont surnommé VF.

- Ah ouais, dur.

- Et puis ici, les potes de la Raffeur, quand je leur ai dit que je m'appelais Fred, y m'ont appelé Vieux Fred, et ça fait VF aussi, c'est vachement marrant, non ?

- Ouais, vachement. A propos, c'est qui tes potes ?

- Ben y sont une vingtaine, ça tourne pas mal, mais y a les anciens qui sont toujours là, à part un qu'est parti en Algérie à Taouane y m'ont dit, mais y en a plein d'autres, y a Tom, Julien, V-l1...

- V-l1 ? Ca veut dire quoi ?

- Ben j'ai pas compris justement, y m'a dit que c'était rapport à son ancien métier, qu'il était imprimeur ou un truc comme ça, mais je vois pas le rapport.

- Moi non plus. Alors c'est quand que je les vois ? Faut faire vite, j'ai qu'une semaine, moi...

A ce moment, Fess déplie et replie ses jambes interminables chaussées de platines dorées à l'or fin. VF répond sans quitter Fess des yeux :

- Euh, ben faut que je voie, tu vois. C'est pas tous les jours pareil, y sont à fond secrets ces mecs.

- A fonds secrets ?

- Ouais, un peu sauvages, quoi, rapport à ce qu'y sont exclusifs, tu vois. Écoute, y me vient une idée, j'essaie d'organiser ça très vite, peut-être demain soir, d'accord ?

- Super !

- Bon ben faut que j'y aille alors.

VF se lève.

- Vous venez tous les deux, ce sera sympa, hein !

- Bien sûr, ma Fess me suit partout, du moment que je la paye...

- Cool ça roule.

Il s'en va.


haut de page

précédent

suite





A la recherche du Zabec 1000
- XSFred -
Episode 2
Scène 10

Extérieur nuit.

La paire de quouades noirs et luisants, bientôt rejointe par la paire de Rollerblettes.

- Alors, pourquoi m'as-tu fait venir en catastrophe ? Ce n'était pas prévu dans le plan !

- Ben c'est moi qui ai un plan maintenant, alors commence pas avec tes grands airs. Et d'abord passe-moi ta bombe de Virus-Qui-Rend-Gueudin !

- Sûrement pas ! Tu es tombé sur le casque qui te sert de tête ou quoi ?

- Donne-la-moi j'te dis ! J'en ai ras le 608 de tes airs supérieurs ! Donne-la-moi, sinon !

- Sinon quoi, t'appelles FR3 ? Et maintenant tu vas te calmer, je...

VF se jette sur lui, ils tombent tous deux en continuant à se battre. Dans la bagarre, VF casse son frein sur le nez du quouadeur, qui hurle de douleur. VF en profite pour le prendre à la gorge.

- Alors, tu m'as pris pour un con, c'est ça ? Figure-toi que je sais qui tu es, LB !

- Horreur ! Je suis identifié !

- Alors tu me la passes, cette bombe ?

- Dans... dans mon sac, la bombe de WD-40. Mais tu fais une connerie, c'est sûr.

- Je sais ce que je fais !

Il lui prend la bombe et s'en va. Le quouadeur lui crie :

- A genoux ! A genoux tu reviendras me demander pardon !


haut de page

précédent

suite





A la recherche du Zabec 1000
- XSFred -
Episode 2
Scène 11

Extérieur nuit, Trocadéro.

V-l1 s'envole du haut des marches, accomplit un 540 interminable dans les airs. Le film passe au ralenti, et on entend la musique des sphères qui s'élève, immense, rayonnante. V-l1 se reçoit d'un patin sûr et décrit deux arabesques avant de s'arrêter. Il se retourne vers l'escalier et crie :

- Vas-y, y a personne !

Sophie s'élance, exécute la même figure, se reçoit moyennement et tombe dans les bras de V-l1.

- Oooooh mon V-l1, heureusement que t'étais là, tu m'as sauvée de la pizza, mon grand loup.

V-l1, sur un ton dur :

- Va falloir que t'arrêtes tes simagrées ma p'tite Sophie, tu crois que j'ai rien vu ?

- Oooooouh mon V-l1, pourquoi tu me parles comme ça ?

- Je sais ce que tu cherches, mais tu l'auras pas, ni toi ni tous ceux qui courent après, d'ailleurs

- Mais je t'aime mon V-l1, je te veux pas de mal !

- Maintenant écoute-moi bien, c'est pour ton bien que je te dis ça : Robert, c'est trop fort pour toi !

Il s'en va.

Fin du deuxième épisode

Que va faire VF avec la bombe de Virus-Qui-Rend Gueudin ? Sophie va-t-elle trahir son grand ami V-l1 ? Robert existe-t-il vraiment ? Et qui est LB, le quouadeur inconnu ?

Vous le saurez (peut-être) en lisant le troisième épisode de notre grande aventure, "A la recherche du Zabec 1000"


haut de page

précédent

suite

retour au sommaire des dits