Compte-rendu de randonnées à Tokyo
par Tom


retour au sommaire des comptes-rendus de balades

- - - - - - - - - - - -
Le lundi 20 août 2001
à 11:50
dans fr.rec.sport.roller
Thomas Bouton
nous informa :

- - - - - - - - - - - -
Le [CR] qui revient de loin ...

Ville : Tokyo, Japon

Chapitre 1 : Ikegami

Vous inquiétez pas si vous ne trouvez pas Ikegami sur une carte de Tokyo, c'est un peu paumé, mais c'est là que je logeais et donc, c'est aussi là que j'ai fait mes premiers essais. Ce qui m'a permis de me rendre compte de plusieurs faits :
- Les routes sont de vrais miroirs
- Les trottoirs sont en général à chier
- Il y a très peu de trottoirs :)

Donc c'est très agréable de rouler dans les rues au Japon. Les automobilistes sont patients, les cyclistes courtois, les piétons étonnés et les rollers inexistants. Il semble que, officiellement, le roller soit interdit partout parce que c'est un jouet (mais qui leur a dit ça ?). Cela dit, j'ai croisé tous les kobans (postes d'îlotiers) du coin et JAMAIS je n'ai eu la moindre remarque. Au contraire, à un moment, l'un des flics du coin m'a même encouragé !

Par contre, éviter soigneusement les mois de juillet et août. En juillet, il fait chaud et il pleut. En août, il fait TRES chaud et lourd, mais il ne pleut pas.

Bilan :
Deux heures de roller, trois litres de sueur, une douche très nécessaire et une bonne couche de déo avant d'aller bouffer.

Chapitre 2 : Harajuku

La rue qui part de la station du même nom est fermée aux voitures le dimanche. Du coup, c'est (enfin, je le pensais) un bon spot pour rouler.

Mauvais plan : trop de monde.
Bilan : pas de roller :(

Chapitre 3 : Balade au hasard

Départ de la gare de Tokyo. Direction le palais impérial. En semaine, vers le milieu de l'après-midi, il n'y a pas un chat, les rues sont splendides, l'esplanade du palais impérial est un spot fabuleux !
(http://www.badbear.org/Tokyo/Palais4.jpg (300K))

Raaaah ! Quel bonheur !

Bilan : 2 heures de roller bien peinard, 2 Tee shirts, 1 douche et une nouvelle plâtrée de déo.

Les prochains chapitres, plus tard...

--
Tom



- - - - - - - - - - - -
Le vendredi 24 août 2001
à 10:06
dans fr.rec.sport.roller
Thomas Bouton
nous informa :

- - - - - - - - - - - -
Le [CR] qui revient de loin, parte tou.

Les derniers chapitres de notre grande série de l'été :

Chapitre 4 : La nuit.

Alors voilà, imaginez...

Il est minuit, vous sortez du Karaoke vite fait avant de louper le dernier train et vous avisez la paire de rollers que vous traînez lamentablement depuis que vous êtes parti et que vous n'avez pas pu utiliser de la journée. Du coup, vous laissez passer tranquillement le dernier train, en regardant les salary-men courir comme des fous pour le choper. Là, vous attendez une bonne demi-heure histoire que les rues se vident et vous chaussez. Il fait à peu près 28, le ciel est dégagé, les rues aussi. Et là, c'est le bonheur intégral ! A une condition : que vous connaissiez le chemin pour rentrer. Ce qui n'était pas mon cas. Alors j'ai du ruser : j'ai suivi la ligne de train circulaire de Tokyo (la Yamanote, pour ceux qui savent) jusqu'à Gotanda ou j'ai pu reprendre la route qui va jusqu'à Ikegami. Ouf. En regardant sur le plan, c'est même pas un si mauvais trajet...

Bilan : 15km de pur bonheur en 1h30. Des endroits sympa en passant (Ebisu). Je sais, ça fait une moyenne minable, mais bon, j'ai passé plus de temps à vérifier que j'étais pas trop loin de la ligne qu'à rouler :)

Chapitre 5 : Shinjuku

Un monde souterrain de couloirs, des gratte-ciel impressionnants, l'une des plus grandes stations de train du monde. Et l'une des plus peuplées aussi :( Oubliez l'idée de faire du roller dans les couloirs, ils sont idéaux mais surpeuplés. Par contre, il est très agréable de faire du roller dans la partie ouest, là ou sont regroupés les gratte-ciel, en particulier devant le gouvernement métropolitain de Tokyo.

Bilan : 3h de roller dont 1 de slides :), 2 tee-shirts et la fin de la bombe de déo APRES la douche. Température : 35, humidité : facilement 50%. Note en passant : Prévoyez large sur le déo en arrivant, pasque c'est pas évident à trouver au Japon. :(

Annexe 1 : Les endroits que j'ai pas visité mais qu'on m'a dit que ça valait le coup.

Au début, je voulais faire une vraie annexe, mais allez plutôt voir le Tokyo Inline Skating Guide (http://www2u.biglobe.ne.jp/~inline/)

Tiens, c'est marqué que le palais impérial est interdit aux rollers. Oups.

--
Tom



- - - - - - - - - - - -
Conseil de lecture de Boris :

- - - - - - - - - - - -
Le roller au Japon : bibliographie

Un petit bouquin sur une aventure au Japon :
http://www.inforoller.com/japatin/
--
QuadPower
quadpower@inforoller.com



haut de la page
retour au sommaire des comptes-rendus de balades